QASEO : Le premier niveau de certification du SEO Camp pas si facile !

//QASEO : Le premier niveau de certification du SEO Camp pas si facile !

QASEO : Le premier niveau de certification du SEO Camp

C’est une nouveauté de 2017, le SEO Camp a décidé d’alléger sa CESEO réputée très difficile. L’association propose maintenant une certification sur 2 niveaux, la CESEO toujours, et la toute nouvelle QASEO, qui délivre un premier diplome, plus accessible et plus simple à obtenir car basé uniquement sur un (long) QCM.

Bref, le SEO Camp se donne beaucoup de mal pour nous autres référenceurs, et l’association n’est pas toujours récompensé pour le temps qu’elle nous offre. Les membres de l’asso font de gros efforts pour faire passer la QASEO à un maximum de référenceurs, que ce soit lors de sessions physiques lors de différents salons (SEO Camp, Que Du Web…) ou lors de sessions en ligne. Aucune excuse pour ne pas la passer donc. Quand le très sympathique Dimitri m’a demandé si je souhaitais la passer, j’ai tout de suite accepté. J’en profite pour le remercier car il a fait un véritable travail de suivi pour me rappeler régulièrement les démarches que je devais effectuer pour pouvoir participer ! Voici donc mon retour sur la QASEO, avec en prime mon beau diplôme que j’ai obtenu avec la mention « bien, mais pas top ».

QASEO : Diplome Sylvain Vandewalle

La QASEO : qu’est ce que c’est et mon avis sur la question

Qu’est ce que la QASEO ?

Bêtement : Qualification d’Aptitude au SEO.  C’est donc une qualification qui prouve votre aptitude à faire du SEO, CQFD.

Pour préparer la QASEO, il y a un examen blanc pour s’entrainer. NE VOUS FAITES PAS AVOIR COMME MOI, l’examen blanc est très (trop ?) loin du niveau de l’examen réel, j’ai fait 97% sans vraiment lire les questions, soit bien plus que pour le vrai examen.

Comme dit plus haut vous pouvez passer la qualif soit en ligne (ce que j’ai fait) soit IRL (le plus souvent lors d’un salon). La QASEO consiste en un QCM de 80 questions pour lesquelles vous disposez de 40 minutes, soit 1 questions toutes les 30 secondes, ce qui est un rythme assez rapide.

Pour obtenir le diplôme, il faut obtenir le score minimum de 80%, vous avez donc le droit à 16 erreurs, maximum.

Ce que j’en pense et les difficultés que j’ai rencontré

Comme dit plus haut, ne vous fiez pas au QCM. Enfin si, si vous le ratez, oubliez la QASEO, vous n’êtes pas prêt (et sans doute pas SEO du reste). L’examen m’a surpris par sa difficulté : difficulté à gérer le temps, difficulté de certaines questions. Pour resituer, je vais du SEO depuis 5 ans, principalement comme éditeur de site et In House pour un e-commerçant, je n’ai donc pas le profil « agence » qui est à mon avis mieux entrainé pour la QASEO, mais j’ai quand même fait pas mal de formations de références dans le domaine (SEO Mix, Peyronnet…).

Le champ des questions est très vastes, de la culture G, du code, du SEO technique, du Black Hat… même des questions sur des MAJ de Google ayant eu lieu il y a… 10 ans.

Bref, durant le QCM, on a le droit de se promener sur le net. Le droit oui, le temps moins, j’ai du le faire pour quelques questions avant de lacher l’affaire, voyant le temps défiler (j’ai du finir avec 3 minutes + d’avance).

Bon une fois la qualif en poche, j’en suis plutôt content, à titre de comparaison, sa difficulté la rend selon moi bien plus valable que la certif adwords de Google (que j’ai aussi). Ca fait mousser le linked in et si l’on est carriériste, c’est forcément un atout en plus dans votre CV. De plus, le SEO Camp, par le biais de sa nouvelle présidente Véronique Duong qui effectue actuellement un gros travail pour faire reconnaitre QASEO et CESEO.

Je finis sur une note perso : j’ai fait une école de commerce dans le temps et savez vous ce qui fait la valeur d’une école comparé à une autre ? Le crédit et la promotion qu’en font les élèves et diplômes une fois le papier en poche. A bon entendeur 😉

By |2017-07-25T11:49:05+00:00juillet 25th, 2017|seo|2 Comments

2 Comments

  1. David 25 juillet 2017 at 13 h 45 min

    Pour commencer félicitation car la QASEO n’est pas à la portée de tous 😉 La prochaine étape est la CESEO avec son évaluation pratique 😉
    Comme tu le mentionnes très bien, la principale difficulté réside dans la gestion du temps. C’est compliqué de finir dans les temps surtout si on se perds à vouloir chercher toutes les réponses sur Google.

  2. Marc 26 juillet 2017 at 21 h 36 min

    Bravo j’espère bien pouvoir passer le CESEO en 2018. Une question : les diplômes sont-ils des modules complémentaires ? C’est à dire : avoir le QASEO permet-il de ne passer que le test pratique d’audit SEO de site par la suite ? J’espère que la réponse est oui, ça serait une porte d’entrée idéale pour l’association SEO CAMP avec un produit d’appel « accessible » 🙂

Leave A Comment

Share This