Certification Ix-SEO niveau 1 : retour d’expérience

//Certification Ix-SEO niveau 1 : retour d’expérience

J’ai participé à la première session de la certification Ix-SEO niveau 1 et je fais parti des 5 chanceux qui l’ont eue ce jour là. Je vais donc faire un bref retour sur ces deux heures d’examen et vous faire un petit comparatif avec la QASEO, que j’ai aussi passé.

La certification Ix-SEO: qu’est ce que c’est ? A quoi ça sert ?

Qu’est ce que c’est ?

La certification Ix-SEO est une certification des connaissances SEO en 3 niveaux, le premier niveau, celui que j’ai eu donc, consiste en 1 examen écrit divisé en 3 parties valant 100 points chacune :

  •  Un QCM Vrai / Faux
  • Un QCM avec 3 réponses possibles, 1 seule de bonne
  • Une liste de questions ouvertes.

Pour obtenir la certification il faut avoir au moins 201 points avec un minimum de 50 points sur les parties 1 et 2. Facile.

Cette certification a été crée par les frères Peyronnet. Pour le niveau 1, les questions ont été définies par un nombre de SEO experts et reconnus de la communauté comme Olivier Andrieu et Fred Bobet (pour ne citer qu’eux…). Pour plus de détail, rendez vous ici : https://freres.peyronnet.eu/certification-ix-seo-niveau-1-cest-toi-amie-seo/

Pour voir les certifiés, c’est là : http://www.ix-labs.org/certification-ix-seo/

A quoi ça sert ?

Que voici une question clivante dans la communauté SEO ! Un peu comme pour le fait de pouvoir apprendre ou non la programmation dans un livre, ceux qui sont contres sont souvent ceux qui ne l’ont pas, la certification (ou le livre). CQFD. Les arguments qu’on lit le plus souvent sont ceux ci :

  • Qui est on pour certifier les autres SEO sans voir leur boulot ?
  • Comment définit on le SEO ? Quel est son périmètre ?
  • On peut pas être « expert » en SEO !
  • C’est pas parce que j’ai une certification que je sais ranker un site et encore moins faire des $$$ ?
  • Les questions de la certif sont trop ouvertes. Pas assez ouvertes. Trop ciblées. Trop techniques…
  • Je fais du SEO depuis 27 ans, je sais recruter un SEO rien qu’en regardant sa coupe de cheveux !

Avec 2 certifications dans ma besace, vous aurez compris que je fais partie de l’autre camp. Je reconnais que certains arguments du dessus tiennent la route. Mais je pense que les détracteurs se trompent de cible. En général ils regardent la question de leur point de vue de référenceur. La cible d’une certification ce n’est pas les gens qui la passent, ce sont les gens qui l’utilisent. En l’occurrence, tous ceux qui embauchent, les RH en tête et de manière plus générale tous ceux qui ne connaissent rien au SEO mais qui ont besoin d’un SEO (une bonne partie des prospects donc).

Bref, notre métier n’est pas encadré, n’importe quel clampin peut vendre demain un service SEO si l’envie lui en prend, y’a qu’a voir les SPAM qu’on reçoit à coup de « Google ? j’ai un espion chez eux qui peut manipuler l’algorithme à ma guise ! » « WTF !!! Votre balise méta KW est vide ! » et « votre site est pas HTTPS, Google va vous défoncer vous et votre famille »… Une certif, ça aide à lutter contre tout ça (fédérer le métier aussi mais c’est pas le sujet). Et franchement, qui mieux qu’une personne dont le premier travail a été de créer des cursus scolaire et des diplômes est plus à même de créer une vraie certification reconnue en référencement ?

La certification Ix-SEO dans le détail ?

Alors, facile ou pas le niveau 1 des Ix-SEO ?

Pas tant que ça ! Est ce que c’est plus dur que la QASEO ? Largement !

Ma réponse peut paraitre étrange, car j’ai eu les Ix-SEO avec une marge confortable (252 points) alors que c’était plus serré pour la QASEO (4 questions de marges de mémoire), mais j’ai trouvé la IxSEO beaucoup plus dure que la QASEO. De mémoire on était plus ou mois a 80% de réussite sur ma session de QASEO et seulement 38% pour la Ix-SEO, pourtant il y’avait du bon dans la salle ! Si je devais faire un comparatif basique, je dirais que la QASEO pose des questions difficiles, mais elles sont amorties par un tellement grand nombre de questions évidentes (de mon point de vue) qu’il est très dur de la rater si on fait réellement du SEO, en fait, comme dit dans mon précédent billet, dans la QASEO le plus difficile c’est la gestion du temps, très serré. Bref, pour la QASEO j’ai transpiré pour finir dans les délais, pour la Ix-SEO c’est mon cerveau qui a transpiré.

La Ix-SEO pose des questions beaucoup plus homogènes et beaucoup mieux cadrées (de mon point de vue – on ne vous demandera pas de corriger une erreur en PHP…), mais elle pose des vraies questions de mécanique des Moteurs de Recherche qui elles ne sont pas simples. Pour moi 100% des questions concernent le SEO. Elle pose aussi, comme la QASEO, des questions historiques, pour le coup j’ai du mal à percevoir l’intérêt métier de celles ci mais bon…

De plus, par définition, les questions ouvertes sont plus difficiles que les QCM et elles donnent pour moi sa vraie valeur à cette certification. Niveau gestion du temps, ça passe tout seul, j’ai bouclé l’exam en 1h30 et je suis le 2eme a être sorti.

Et puis n’oublions pas la difficulté principale : il faut écrire à la main ! J’ai du faire des pauses car j’avais mal au poignet durant l’exam, true story !

Quel bagage pour passer cette certif ?

Déjà, si je l’ai eu, tout le monde peut l’avoir. Je le pense sincèrement car je ne me considère pas comme un très bon SEO. Ceci étant dit, aux mauvaises langues qui pensent que pour avoir la certif des Peyronnet il faut avoir fait les formations des Peyronnet, je réponds non. Bien sur ça aide, mais je pense que c’est valable pour n’importe quelle formation SEO de niveau correct. Je pense qu’il faut avoir un profil SEO assez scolaire, c’est à dire qui fait sa veille et lit régulièrement des articles un peu plus pointus que « le SEO est mort en 2018 ». La preuve, mon pote Mathieu Janin qui n’a jamais suivi la moindre formation Peyro (ni aucune en SEO d’ailleurs) a eu l’exam haut la main, pareil pour Guillaume Hernandez, un petit jeune dans le SEO avec moins de 2 ans d’expérience ! N’ayant pas mémorisé toutes les questions je ne peux pas être catégorique, mais je suis quasi sur que toutes les réponses se trouvent dans l’excellente lettre Abondance.

En conclusion :

Cette certification mérite d’être passée. Ni plus, ni moins que la QASEO / CESEO, qui sont aussi de bonnes initiatives. Et comme la QASEO / CESEO, cette certification mérite d’être défendue par les SEO de manière générale, car ce genre de démarche ne peut qu’aider à la professionnalisation d’un métier qui souffre beaucoup de sa mauvaise image aux yeux des autres métiers du Web.

Au dela du niveau 1, c’est le projet global sur 3 niveau qui m’a bien motivé. Aujourd’hui, j’ai mon niveau 1, je peux passer au niveau 2, fini les QCM, place à la pratique ! D’ailleurs on a des dates ? C’est la principale différence avec la CESEO qui t’oblige (si je me trompe pas) à avoir ET la QASEO, ET à repasser un QCM…

Bref, si cette certif me permet de décrocher un poste de SEO a 90k€, je vous tiendrai au courant 🙂

By |2017-10-12T12:34:29+00:00octobre 12th, 2017|seo|2 Comments

2 Comments

  1. Marc 12 octobre 2017 at 20 h 18 min

    Salut, ton retour sur cette nouvelle certification est très intéressant. D’après ce que tu décris et si j’ai bien compris il y a un antagonisme très important entr le ix-seo et le Qaseo : l’un pose des questions autour de la compréhension du fonctionnement des moteurs de recherche, l’autre des questions plus nombreuses et plus de type « quizz » qui sont donc presque de type réponse automatique. C’est bon à savoir, car finalement ces deux formats sont complémentaires non ?

  2. Sylvain 13 octobre 2017 at 6 h 51 min

    Tout à fait. Opposer les 2 certifs, vouloir en défendre une au détriment de l’autre… C’est pour moi aussi con que de vouloir fermer toutes les facs/ecoles qui proposent des cursus similaires… Y’a de la place pour toutes les certifications et toutes les certifications doivent profiter au métier de SEO. Après, avec mon vécu de SEO (qui est par définition perso), j’ai trouvé la Ix-Labs beaucoup mieux centrée sur le SEO, mais la QASEO reste très bien pour bien des raisons (+ rapide à passer, en ligne, + facile). D’ailleurs pour ma part je compte tenter la CESEO ET le niveau 2 des Ix-Labs.

Leave A Comment

Share This